Les vers du coeur

Partager cette chronique sur

Depuis quelques années, les tiques ainsi que la maladie de Lyme qu’elles peuvent transmettre ont accaparées l’actualité de la santé canine, au point de faire oublier à certains que le ver du cœur, une maladie tout aussi grave, est encore bien présent au Québec et représente toujours une menace pour nos compagnons.

En effet, le ver du cœur est bien implanté chez nous, étant présent chez nos loups et coyotes, qui servent donc de réservoir du parasite.  En se nourrissant du sang de ces animaux, les moustiques ingèrent le parasites, qu’ils vont ensuite transmettre à nos chiens et chats. 

Que se passe-t-il quand un moustique transmet le parasite à votre compagnon?  Il va d’abord rester dans la circulation sanguine pendant 30 à 45 jours, puis s’installer dans le cœur et les vaisseaux sanguins pulmonaires.  Les conséquences de cette infestation sont un risque d’hypertension pulmonaire et d’insuffisance cardiaque.  Le parasite peut être traité mais les conséquences des dommages qu’il a causés  risquent d’être permanentes.

Comment protéger nos animaux de compagnie?  Le meilleur moyen est de leur administrer une fois par mois une médication qui va détruire le ver du cœur pendant qu’il circule dans le sang, avant qu’il ne s’installe dans le cœur (Nexgard spectra, Révolution, Heart guard, advantage multi).  La période de risque varie d’une région à l’autre mais ici en Mauricie, on considère qu’elle s’étend de juin à octobre.  

Notre équipe est parfaitement formée pour vous conseiller les meilleures options de prévention pour tous les parasites qui risquent d’affecter la santé de votre compagnon, n’hésitez pas à les consulter, il leur fera plaisir de vous renseigner.