Les allergies

Partager cette chronique sur

Les problèmes de démangeaisons et d’allergies sont fréquents chez le chien et le chat. Il s’agit d’une réaction erronée du système immunitaire de votre animal envers un allergène. Chez nos animaux de compagnie les symptomes sont variables et incluent un ou plusieurs des signes cliniques suivants: écoulements occulaires et éternuements, démangeaisons de la peau au niveau des pattes, visage et flancs et otites récidivantes. Typiquement, les allergies vont être déclenchées entre 1 et 3 ans, mais certains patients auront une présentation différente.

Le diagnostic d’allergie est difficile à faire, on doit dans un premier temps éliminer les autres causes de démangeaisons dont les parasites et les infections. Puis on va tenter de déterminer la cause de l’allergie. Il y a 2 type d’allergies : les allergies environnementales (herbe à poux, poussière, pollen) et les allergies alimentaires (le plus souvent une source de protéines telles que le poulet, le boeuf ou autres).

Afin de définir la source de l’allergie de votre animal, on suggerera probablement de faire une diète d’éviction pendant l’hiver. Ainsi on fera un essai thérapeutique avec une nourriture hypoallergène vétérinaire et contenant idéalement des protéines hydrolysées. Le respect de la diète est primordial car ce test nous permettra de savoir si une diète va solutionner les allergies de votre compagnon. Pendant ce temps il mangera sa diète spéciale exclusivement. On devra éviter toutes les gâteries, restes de table, os de cuir, toutes les autres sources alimentaires devront être éliminées. Ainsi le test nous donnera une réponse claire : si les démangeaisons de notre compagnon diminuent : il souffre d’une allergie alimentaire. S’il ne s’améliore pas, on pourra déduire que l’allergie est probablement environnementale. Des tests d’allergies intradermiques et sanguins sont possibles afin de déterminer à quoi il est allergique et possiblement débuter un processus de désensibilisation. Parfois la saisonnalité des allergies nous donnera un bon indice de l’allergène en cause. Par exemple si votre animal se gratte pendant le printemps ou l’été on pourra déduire que ses allergies sont possiblement au pollen, herbe à poux ou graminés.

Les traitements des allergies ont beaucoup évolués ces dernières années et notre arsenal thérapeutique offre maintenant des solutions adaptées à chaque situation. Dans un premier temps, on ne guérit pas d’une allergie, on cherche plutôt à contrôler les symptomes exprimés. Dans notre boîte à outils se trouve des médicaments contenant des anti-inflammatoires et anti-histaminiques que l’on donne en comprimés généralement à dose décroissante ou dose minimale efficace car ils engendrent plusieurs effets secondaires chez nos patients (cortisone et vanectyl-p). La classe des immunomodulateurs est entrée sur le marché il y a quelques années et offre à nos patients une alternative sécuritaire et efficace (apoquel, atopica). Enfin en 2017, un produit injectable a été approuvée et permet de soulager les symptomes de nos patients pendant 4 à 8 semaines sans effets secondaires sur leur système (cytopoint). Une seule injection de ces anticorps permettra de cibler précisemment la cascade menant aux démangeaisons de vos compagnons et le soulagera pendant 4 à 8 semaines.

 

Enfin, à chaque patient sa solution, nous vous accompagnons à travers les étapes diagnostiques et les traitements afin que tous dorment en paix.