L’arthrose chez les animaux

Partager cette chronique sur

Nos compagnons félins et canins eux aussi peuvent vivre avec des douleurs articulaires chroniques liées à l’arthrose.

Bien qu’on remarque les signes d’arthrose de manière plus évidente chez les animaux agés, (le nombre d’animaux atteint augmente avec l’âge) elle peut se présenter aussi chez les animaux plus jeunes.   Qu’elle soit secondaire à une blessure (ex : rupture du ligament croisé du genou), une condition héréditaire (ex : dysplasie de la hanche),  ou même à l’obésité,  les signes sont relativement les mêmes.

Cette condition, au développement parfois insidieux, se manifeste de diverses façon :  changement dans la démarche, réticence  à se déplacer, à sauter, incapacité à monter ou descendre les escaliers, boiterie après un exercice ou après un repos, comportement plus irritable etc…

Plusieurs associent les signes d’arthrose à « un vieillissement normal » de l’animal, donc pour lesquels on doit se résigner…    Mais saviez-vous qu’il existe une panoplie de traitement disponible  pour vous aider à améliorer le confort et la qualité de vie de votre compagnon?

  • Premièrement, il ne faut pas négliger l’obésité.  Étant un facteur aggravant certain pour l’arthrose, maintenir un poids-santé ainsi qu’un exercice léger et régulier sont primordiaux.
  • A la suite d’un bon examen, qui peut se compléter de radiographies et de tests sanguins, (à déterminer selon l’âge et la condition de votre animal)  votre vétérinaire peut choisir de vous prescrire de la médication.  Plusieurs choix s’offre à lui tels les anti-inflammatoires, le gabapentin, l’amantadine,  le cartrophen.
  • En général, cette thérapie se voudra combinée à différents produits tels que les diètes articulaires avec oméga-3 (diète JM de purina, diète mobility support de royal canin et la diète J/D de Hill’s) , suppléments articulaires (flexadin, con-glu) , collagène (flexadin advanced). 
  • Les thérapies alternatives, telles que l’acupuncture et la physiothérapie,  demeurent aussi de bonnes alliées dans la quête du bien-être  de nos compagnons

Ainsi, n’oubliez pas que malgré le vieillissement de votre animal, il est bien souvent possible de conserver une belle qualité de vie en le gardant actif et heureux!!!